Appel à communication

L’HYBRIDATION COMME RESSOURCE

CONCEVOIR ET HABITER DES ESPACES EN MUTATION

Journée d’études AMTh / Mercredi 27 mai 2020 / École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon

 

Longtemps réservé à la biologie, le terme d’hybridation étend désormais son champ d’application. Pourtant, à l’heure où les semences hybrides font tant parler d’elles, il est parfois difficile de considérer le terme d’hybridation sous le prisme de l’optimisme. Dans son acception contemporaine, l’hybridation devient en effet un processus de création et de conception presque incontournable, capable d’apporter des solutions dans un monde en constante mutation. La déconstruction des principes fondamentaux, au profit de nouvelles formes plus hybrides, à laquelle notre époque est désormais associée soulève alors une interrogation sur les manières dont on conçoit nos territoires et dont on les habite (Gwiazdzinski, 2016).

Dans le milieu académique, les double ou triple-formations se font de plus en plus fréquentes, augmentant ainsi la possibilité de poursuivre un cursus qui se veut hybride par essence. De même, dans le monde professionnel et particulièrement dans les métiers de l’urbain et de l’architecture, on privilégie désormais la polyvalence des profils, tendant de plus en plus vers l’interdisciplinarité.

Dans le cadre du séminaire AMTh organisé par les étudiant·e·s, nous proposons d’engager une réflexion autour des moyens de conception et des manières d’habiter ces espaces nouveaux en mutation. Le propos sera structuré suivant trois axes respectivement portés sur les notions d’usages, de territoires et de pratiques, et abordés depuis le champ de réflexion que propose le processus d’hybridation.

 Vous pouvez retrouver l'appel à communication ici (pdf)

 

Modalités de contribution

Tous les élèves de M2 du séminaire sont invités à soumettre leur proposition de contribution, individuelle ou collective, sous la forme d’un résumé (3000 signes maximum) portant sur vos travaux de mémoire ou à partir de pistes de recherche engagées ce semestre. Les propositions de communication doivent comporter :
 
-  titre de la contribution
-  axe dans lequel s’inscrit la contribution
-  3 à 5 mots clés
-  résumé (3000 signes, espaces compris) précisant les points forts de l’argumentaire
-  bibliographie indicative (5 références max.).
 
Les propositions sont à rendre pour le 2 mars 2020 au plus tard dans l'onglet "Soumettre une contibution".
   

Calendrier

 

Sélection des contributions

>> 03/04/2020 

 

Relecture des contributions

> 23/03/2020

 

Dépôt des contribution 

> 02/03/2020

 

Personnes connectées : 2 Flux RSS